30-09-2014

Triumph présente 5 éditions spéciales

La légendaire marque britannique a dévoilé lors de la journée de presse du salon international de Cologne. Intermot, pas moins de cinq éditions spéciales… très spéciales. Avec la version revisitée de la Street Triple R, la Rx, Triumph donne un nouvel élan au leader incontesté du segment des Streetfighters. A côté de cela, ils rendent aussi hommage à leurs modèles phares et à la scène custom avec la Bonneville T214, la Bonneville Spirit, Bonneville Newchurch et la Thruxton Ace Edition Spéciale.

Edition Spéciale: Street Triple Rx

Avec l’arrivée de la Street Triple Rx, la monde des Streetfighters à un nouveau leader incontesté. La Rx combine un style agressif et une allure diaboliquement racée pour donner une moto des plus séduisantes. Elle tire son inspiration de la Daytona 675R, gagnante récidiviste au TT, et de la Daytona 200 bien connue aux Etats-Unis. Cette toute nouvelle version de la Street Triple R de Triumph va marquer les esprits avec son nouveau profil aiguisé couleur Aluminium Silver et sa boucle arrière Diablo Red assortire de détails de la même couleur, comme les roues peintes à la main ; le tout étant complété par « graphics » spécialement conçus pour elle.

Sa selle anguleuse lui vient de la Daytona et souligne encore plus la ligne offensive de la Street Triple. Ajoutez-y un quickshifter de série, un sabot moteur pointu et la tête de fourche, et vous êtes aussi bien équipé pour le moindre trajet quotidien que pour une conduite rapide sur une route torturée. Naturellement, tout cela est idéalement complété par le meilleur moteur super sport du moment: le trois cylindres 675cm3 et ses 12 soupapes, ses 106CV et son couple de 68Nm. Idéal donc pour la détente, avec une accélération contrôlée et une maîtrise absolue, le tout orchestré par le grondement unique du trois cylindres.

La Street Triple Rx réunit tous les ingrédients pour que tous les trajets en motos se transforment en balade de rêve grâce à des caractéristiques de conduite qui la font sortir vainqueur de tous les tests. Pensez notamment au guidon large et plat, au cadre en aluminium twin spar, à la fourche inversée KYB réglable en détente et aux freins à disques flottants de 310mm avec étriers Nissin 4 pistons et à l’ABS.

Sur la base de cet ensemble, on ne peut plus complet, c’est la meilleure Street Triple, prête à en découdre.

La Street Triple Rx est attendue chez les concessionnaires au mois de janvier. Les prix en seront communiqués ultérieurement. 

Edition Spéciale: Thruxton Ace 

Pour célébrer l’héritage que partagent Triumph Motorcycles et le Ace Café, Triumph sort une édition spéciale originale de la Thruxton : la Thruxton Ace. La Thruxton Ace associe la séduisante silhouette de la Triumph d’origine au coloris Pure White/Jet Black. Cette moto est la preuve éclatante de la riche histoire commune du Ace Café et de Triumph. L’histoire des deux marques cultes y est évoquée de façon subtile, avec notamment le logo du bien connu Ace café sur le réservoir, les panneaux latéraux et à l’arrière.
Avec son guidon bas, ses jantes aluminium sur les roues à rayons, son autocollant « Racing Stripe » caractéristique bien en vue sur le réservoir, la Thruxton Ace de Triumph est tout aussi à sa place sur la ligne de départ d’une course de « Classics » qu’à trôner devant le café local après une belle balade.
Dotée du même moteur que la célèbre Thruxton de Triumph, sa puissance lui vient du légendaire bi-cylindres parallèle de la Bonneville. Un profil d’arbres à came revu et des pistons à forte compression permettent d’atteindre une puissance de 69CV et un couple maximal de 69Nm, dont une grande quantité est disponible à bas régime, le tout accompagné  d’un bruit d’échappement nerveux provenant des silencieux chromés au style classique.

Hommage contemporain sur deux roues à un rendez-vous mythique, la Thruxton Ace va raviver les mémoires et créer de nouveaux souvenirs encore plus beaux. La Thruxton Ace, Un symbole à utiliser tous les jours. 

La Thruxton Ace sera disponible à partir de décembre prochain, au prix de € 11.490 aux Pays-Bas et € 10,590 en Belgique. 

Edition Spéciale: Bonneville T214 Land Speed 

Avec l’arrivée de la Bonneville T214 Land Speed Limited Edition, Triumph fait honneur à la longue histoire qui lie la marque au désert salé de Bonneville, dans l’Utah, aux Etats-Unis, et au record de Johnny Allen en 1956 à cet endroit. C’est aux commandes du streamline Cee-Gar de Triumph qu’Allen a atteint la vitesse moyenne de 214.4 miles à l’heure, soit un peu plus de 345 kilomètres par heure. On peut d’ailleurs encore admirer le Cee-Gar au National Motorcycle Museum de Birmingham en Angleterre.

Le coloris de la Bonneville T214 est unique et on y retrouve très nettement le clin d’œil au « Texas Cee-Gar ». Ce dernier était propulsé par un moteur Triumph de Thunderbird 650 fonctionnant au méthanol. La carrosserie du streamliner avait été développée par J.H. “Stormy” Mangham, aidé en la matière par le légendaire concessionnaire Triumph, aussi tuner à ses heures perdues, Jack Wilson. Les officiels de l’AMA et du FIM ont pu voir de leurs propres yeux, en ce 6 septembre 1956, comment le « cigare » a pulvérisé le record de vitesse à moto et a établi celui-ci à 214.4 miles à l’heure. En hommage à ce record, Triumph a alors baptisé son tout nouveau modèle de l’époque « Bonneville », rapidement devenu « Bonnie » pour les intimes. Ce record s’est maintenu jusqu’en 1962, jusqu’à ce que Bill Johnson en établisse un nouveau à 254.57 mph avec son streamline Dudek Triumph au nitrométhane.

La nouvelle Bonneville T214, pour laquelle la T100 black a servi de modèle, est à l’image du Texas Cee-Gar grâce à ses couleurs peintes à la main : Caspian Blue et Pure White. Le garde-boue avant arbore d’ailleurs fièrement la même étoile blanche que le streamliner en son temps. Le garde-boue arrière raccourci s’accorde, quant à lui parfaitement avec les roues, le guidon et les suspensions arrières noirs. Le look authentique est aussi renforcé par les surpiqûres rouges de la selle et le feu avant plus petit. A l’échelle mondiale, il n’y aura que 1000 exemplaires de T214 mis sur le marché.

Triumph a aussi ajouté à sa collection de vêtements Automne/Hiver, une série Land Speed étroitement liée au record de vitesse et au Cee-Gar. On y trouve notamment le blouson Speed Record équipé de la protection CE Knox et d’une membrane TriTex Waterproof et coupe-vent. Mais aussi t-shirts, polo, veste et casquette.

Un nombre d’exemplaires limités de la Bonneville T214 seront disponibles à partir d’octobre. Les prix seront rendus publics ultérieurement via le site web www.triumphmotorcycles.be.

Edition Spéciale: Bonneville Newchurch 

Les fans de Triumph le savent bien: il y a en Autriche un petit village qui, l’espace d’une semaine par an, est rebaptisé Newchurch. Chaque année, des milliers de fans Triumph s’y donnent rendez-vous pour les Tridays, qui font oublier le véritable nom du village : Neukirchen. Pendant ces Tridays, le village est submergé par toutes les Triumph imaginables, depuis des motos de démonstration construites par leur propriétaire jusqu’aux « drag racers off-road » qui participent au « Rumble ». 
Avec la nouvelle Bonneville Newchurch Edition Spéciale, il y a maintenant un modèle pour célébrer toute l’année durant ce pélerinage annuel. La Newchurch a une allure fraîche et intemporelle, une selle basse au profil modifié et des détails noirs peints à la main pour une allure cool. Le liseré peint à la main sur le réservoir peut accompagner, au choix, le coloris deux tons Cranberry Red/Pure White ou, encore plus saisissant, Sapphire Blue/Pure White.
 
L’allure percutante de la Newchurch est complétée par des garde-boue, un feu avant, des rétroviseurs et des amortisseurs noirs qui forment un ensemble des plus distingués. Comme cerise sur le gâteau, la Bonneville Newchurch est équipée d’une selle originale et de roues à sept rayons sur lesquels un liseré est peint à la main. Le résultat final est une Bonneville qui passe encore moins inaperçue et dont les caractéristiques uniques en font une base parfaite pour les motards qui voudraient la customiser encore un peu plus.  

Le cœur de ce système est, et reste, bien évidemment le moteur bi-cylindres 865cm3 qui fait de la Bonneville la moto la plus convoitée de tous les temps. De cette dernière, on retrouve aussi tous les éléments visuels comme la réplique de carburateur, le cheminement caractéristique des échappements et les carters éclatants. Ces éléments contribuant au look « Classic », cachent la toute dernière technologie moto en matière de robustesse et de conduite, dont les 68CV et les 68Nm dont une grande partie est disponible même à bas régime, ainsi que les dernières technologies en matière d’injection et de gestion moteur.

Comme toutes les Bonneville, l’Edition Spéciale Newchurch est très maniable, grâce à sa selle basse et sa conduite combinant ergonomie et détente. Une large gamme d’accessoires est aussi disponible pour la Newchurch, du pare-brise aux sacoches en coton ciré et des systèmes d’échappement Arrow jusqu’aux pièces chromées. 

La Bonneville Newchurch sera livrée chez les concessionnaires Triumph à partir d’Avril 2015, et ce, en nombre limité. Le prix en sera rendus public ultérieurement. 

Edition Spéciale: Bonneville Spirit 

Avec un modèle qui existe depuis 1959, il est impossible que chaque moto soit identique. Et ce d’autant plus que la customisation de la Bonneville est devenue un monde à part entière dans lequel telle ou telle édition spéciale est encore plus belle que telle ou telle autre custom. La Spirit est donc l’édition spéciale par laquelle Triumph montre ce qu’il est possible de faire si le « Spirit of customisation » vous prend. La Spirit incarne le style et l’aura de la « Bonnie » des années 50, tout en bénéficiant de la technologie moderne et devient ainsi la nouvelle Classic britannique du 21ème siècle.
C’est à l’intermot 2014 de Cologne que Triumph pose les bases du « Spirit of Customisation » avec l’introduction de la Bonneville Spirit. La Bonneville T100 lui a servi de modèle et la Spirit profite alors aussi du légendaire moteur bi-cylindres connu depuis des décennies pour ses performances, sa robustesse et l’esprit cool qu’il dégage. Elle a un coloris unique Spirit Blue/New England White agrémenté de pièces noires qui font encore plus ressortir ses couleurs. Le guidon, les rétroviseurs, le garde-boue avant et les jantes sont Jet Black tout comme le feu avant dans sa version minimaliste qui a été repris de la Scrambler de Triumph. La selle bénéficie aussi d’un traitement particulier avec ses surpiqûres blanches qui en font ressortir la texture. Les connaisseurs remarqueront que le garde-boue arrière est plus court. Il a en effet été repris de la Thruxton. Encore un joli détail : la version modernisée du nom de la marque sur le réservoir. Une customisation plus poussée est aussi rendue possible grâce à la large gamme d’accessoires disponibles, conçus pour être fonctionnels mais aussi pour personnaliser sa moto.

La Bonneville Spirit est propulsée par le robuste bi-cylindres de 865cm3 qui libère 68CV et le même nombre de tours, disponibles même à bas régime. On y ajoute le son incomparable de la Bonnie et on obtient non seulement une machine magnifique mais aussi une moto de « vrai motard » qui vous assure une conduite facile et détendue.

La Bonneville Spirit sera dans le showroom des concessionnaires Triumph à partir d’Avril 2015. Un nombre limité d’exemplaires sera produit et le prix en sera communiqué ultérieurement. 

Autres actualités

Share this page on:

Bel 068 28 15 12